Skip to content

Comment faire un booster pre workout maison ?

Cet article est un article-invité, écrit par Timothée, fondateur du site Dr Muscu.

Le booster pre-workout est un allié précieux en musculation. En effet, il permet une préparation mentale et physique optimale avant de se rendre à la salle de sport, grâce à des ingrédients améliorant les niveaux d’énergie, de concentration et d’optimisation de la force.

De nombreuses formules de pre-workout prêtes à la consommation sont vendues dans le commerce. Mais alors, pourquoi chercher à fabriquer un pre-workout maison ? Et une fois la décision prise, comment procéder et quels ingrédients choisir ?

Pas de panique, nous allons tout vous expliquer.

Pourquoi faire son booster pre-workout maison ?

Au premier coup d’œil, on pourrait penser que préparer son booster pre-workout maison ne sert qu’à se compliquer la vie. Cependant, on est là bien loin de la réalité et plusieurs facteurs peuvent nous pousser à prendre cette décision.

En effet, si vous pratiquez la musculation de manière régulière vous vous rendrez très certainement compte après avoir testé plusieurs marques que les boosters vendus dans le commerce sont très souvent sous ou mal dosés. Au vu du prix moyen d’un pot de pre-workout, cela est une information plutôt choquante.

Mais il y a une explication très simple à cela. Certains ingrédients utilisés pour fabriquer un booster de qualité, comme par exemple la citrulline, sont des matières premières qui coûtent cher. Et les marques peu importent leur niveau de qualité, cherchent à faire du profit en vendant leurs produits.

De ce fait, augmenter les quantités de matières premières pour atteindre un niveau vraiment efficace demanderait aux marques soit de réduire leur marge de profit, soit d’augmenter le prix de vente pour potentiellement dissuader le client d’acheter. Évidemment, c’est un pari qu’elles préfèrent ne pas faire.

De plus, beaucoup de marques jouent sur le marketing. Si la majorité des acheteurs ne connaissent pas en détail ce qui fait un bon pre-workout, le simple fait de mettre un ingrédient sur la liste suffit. Il n’y en pas assez en réalité ? Si le client ne s’en rend pas compte, pourquoi en mettre plus !

Ces raisons peuvent naturellement nous pousser à préparer nous-même notre booster pre-workout maison. Mais quels ingrédients utiliser, et en quelle quantité ?

Les ingrédients essentiels d’un bon booster pre-workout maison

Sans plus attendre, penchons-nous sur les éléments essentiels à intégrer à votre booster pre-workout maison.

1. La caféine

La caféine va apporter l’énergie, le coup de fouet recherché pour obtenir de bonnes performances lors de votre séance de musculation. Elle améliore également la concentration et réduit la fatigue. Cela est particulièrement utile si vous allez vous entraîner tôt le matin, ou le soir après une journée de travail.

Caffeine Scitec Nutrition

Il est généralement conseillé de prendre autour de 200 mg de caféine dans un pre-workout, ce qui représente la moitié de la dose qui peut être consommé de manière journalière sans risque. Pour information, une tasse d’espresso contient entre 70 et 100 mg de caféine.

2. La citrulline

La citrulline est un acide aminé non-essentiel naturellement produit par le corps. Une fois ingérée, la citrulline est transformée en arginine, un autre acide aminé non-essentiel, par le foie. Ce dernier améliore la circulation du sang.

En musculation, cela sert à renforcer les performances musculaires ainsi que la congestion.

3. La beta-alanine

La beta-alanine est également un acide aminé non-essentiel naturellement produit par le corps. En contribuant à augmenter la concentration de carnosine dans le muscle, la beta-alanine permet de réduire significativement la fatigue musculaire durant les entraînements.

Beta Alanine Scitec Nutrition

Nous vous conseillons 4 g de beta-alanine par dose de booster pre-workout. Attention, la beta-alanine peut provoquer des picotements au visage lorsque vous n’en avez pas l’habitude. Pas de raison de s’inquiéter cependant, en restant à 4 g par jour ce n’est pas dangereux, simplement désagréable pendant quelques minutes.

4. La glutamine

La glutamine favorise l’hydratation, le transport des électrolytes et le métabolisme des BCAA. Il est en général conseillé de prendre de la glutamine non seulement avant l’entraînement, mais également pendant et après, pour arriver à une consommation journalière totale située entre 20 et 30 g.

De ce fait, nous vous recommandons de mettre entre 5 et 10 g de glutamine dans votre booster maison.

5. La créatine

La créatine est un élément essentiel d’un bon booster pour vos séances. En effet, le rôle de la créatine est d’augmenter le stockage dans les muscles de phosphocréatine. Cette dernière joue ensuite un rôle déterminant dans la production d’énergie lors d’exercices de courte durée et de grande intensité. De ce fait, prendre de la créatine avant l’entraînement permet d’augmenter la force et l’explosivité des mouvements.

Super Créatine

En termes de quantités, il est conseillé de prendre entre 3 et 5 g de créatine par jour, répartis entre le booster et la collation prise directement après l’entraînement.

6. L’arginine

L’arginine est un bonus pour votre booster pré séance. En effet, en la présence de citrulline qui va déjà se convertir en arginine, il n’est pas essentiel d’en avoir sous cette forme également. Cependant, ajouter de l’arginine à la citrulline va permettre d’augmenter son effet sur les performances musculaires et la congestion.

Si vous décidez d’en ajoutez, une dose de 3 à 4 g par portion de pre-workout est optimale.

7. Les BCAA

Qu’ils soient pleinement intégrés au booster ou pris indépendamment sous forme de pilule par exemple, les BCAA sont un essentiel d’avant l’entraînement. La présence de BCAA dans le sang pendant une séance de musculation va offrir une source d’énergie alternative aux muscles lorsque le glycogène aura été entièrement utilisé.

BCAA XPress de Scitec Nutrition

Nous vous recommandons de mettre environ 5 à 10 g de BCAA dans votre booster pre-workout pour obtenir de bons résultats.

Conclusion

Vous voilà maintenant parés pour vous lancer dans la préparation de votre pre-workout maison. Cette recette est bien entendu à adapter selon vos besoins personnels et les autres compléments alimentaires que vous avez l’habitude de prendre, avant ou après l’entraînement.

Il est également conseillé de prendre la caféine de façon cyclique afin d’éviter que le corps ne s’habitue trop et ne réponde plus aux effets de celle-ci. N’hésitez donc pas à enlever la caféine de votre préparation de temps en temps.

Il ne vous reste plus qu’à vous mettre aux fourneaux, et à passer une bonne séance !