Accéder au contenu principal

Haltères réglables Toorx/Bowflex/etc. vs Powerblock

Sur internet, on trouve de nombreux articles ou vidéos à propos des haltères réglables pour la musculation. Malheureusement, comme bien souvent, les auteurs n’ont jamais vraiment testé les produits. Les articles n’existent que pour placer des liens sponsorisés vers amazon et les vidéos seulement pour générer des vus.

Cet article vous propose un comparatif réel entre les haltères réglables Toorx (similaires à Bowflex, Mach7, FitnessTech, Sporteq, Atlas Fitness, Ultrasport, etc.) et les haltères réglables Powerblock.

Pour donner un ordre de grandeur des dimensions et éviter de me faire « voler » les photographies, elles comportent quasiment toute le livre Méthode de musculation complète avec haltères, qui mesure 21 cm de long et 15 cm de large.

Marre de stagner ? Confus.e devant tous les “conseils” contradictoires sur youtube ?
Ne perdez plus votre temps et laissez-vous guider : Méthode complète de musculation à domicile. Prenez du muscle. Perdez du gras. Progressez plus vite. Satisfait ou remboursé.

Haltère réglable Powerblock

Voici deux haltères réglables Powerblock Sport 9.0 que j’ai utilisés pendant plus de cinq ans (et qui portent les stigmates du temps, puisque je les utilisais en extérieur) :

Haltère réglable PowerBlock

Ces haltères réglables permettent en ajustant une tige aimantée de faire varier sans effort et en quelques secondes le poids de l’haltère entre 2,5 et 41 kg, avec un pas d’environ 4,5 kg. Toutefois, deux lests supplémentaires à l’intérieur de l’haltère permettent de réduire le pas de l’incrément à 1 kg. Il est également possible d’acheter des « socles » supplémentaires, pour atteindre jusqu’à 59 kg.

Le principe de réglable du Powerblock étant breveté, Powerblock est la seule société à proposer un ajustement grâce une tige, alors qu’on trouve aujourd’hui pléthore d’haltères réglables à mollette.

Haltère réglable à molette

Voici deux haltères réglables à molette Toorx MCR-40, que j’utilise depuis presque deux ans :

Haltère réglable à molette Toorx MCR-40

Ces haltères réglables Toorx permettent en ajustant une molette de faire varier sans effort et en quelques secondes le poids de l’haltère entre 5 et 40 kg (24 kg pour le modèle MCR-24), avec un pas d’environ 2 kg.

Les haltères réglables Bowflex, Mach7, FitnessTech, Sporteq, Atlas, Ultrasport, etc. fonctionnent exactement sur même principe.

Voici d’ailleurs deux haltères réglables Ultrasport, utilisés par ma femme :

Haltere réglable à molette Ultrasport

Ces haltères réglables Ultrasport permettent en ajustant une molette de faire varier sans effort et en quelques secondes le poids de l’haltère entre 1 à 8 kg, avec un pas d’environ 1 kg.

Longueur d’un l’haltère réglable

Sur un haltère réglable Powerblock, la longueur de l’haltère est liée à la charge réglée :

Haltère réglable Powerblock

Sur la photographie, l’haltère PowerBlock de 13,5 kg ne mesure plus que 26 cm, contre 41 cm quand il est ajusté à 41 kg.

Par contre, la longueur de l’haltère réglable Toorx/Bowflex/Mach7/FitnessTech/Sporteq/Atlas Fitness/Ultrasport/etc. est indépendante de son poids :

Haltère réglable à molette Toorx

Sur la photographie, l’haltère Toorx de 15 kg mesure 45 cm de long, exactement la même longueur que quand il est ajusté à 40 kg.

C’est exactement la même chose avec cet haltère Ultrasport, qui mesure 35 cm de long quel que soit son poids :

Haltère réglable à molette Ultrasport

Comparaison de longueur : un haltère PowerBlock à 13,5 kg (26 cm), un « vieil » haltère Decathlon (28 cm), un haltère Decathlon « récent » (35 cm), un haltère Decathlon avec serrage à vis (35 cm) et un haltère Toorx de 15 kg (45 cm).

Haltère réglable PowerBlock, haltère Decathlon, haltère réglable Toorx

Au passage, il semble impossible aujourd’hui de trouver des haltères Decathlon de 28 cm, qui avaient l’avantage d’une excellente maniabilité. Je conserve les miens précieusement !

Avantages des haltères réglables

Commodité pour ajuster le poids

Le premier avantage des haltères ajustables est bien sûr la commodité pour en ajuster le poids. Quand au cours d’une séance, vous changez plus d’une vingtaine de fois le poids des haltères, vous appréciez de pouvoir le faire sans effort, en quelques secondes, sans entendre le bruit des disques de fonte qui s’entrechoque, et sans risque de vous pincer les doigts.

Largeur contenue

Avec des haltères Decathlon classiques et leurs disques de fonte, pour dépasser la trentaine de kilos par haltère, il faut utiliser des disques de fonte de 10 kg au lieu de 5 kg. En effet, un haltère Decathlon classique permet de mettre au plus trois disques de fonte de 5 kg par côté :

Haltère fileté avec serrage à vis pour le pullover avec haltère

Le problème est que les disques de fonte de 10 kg sont assez larges, et rendent les haltères moins confortables à utiliser, spécialement au rowing à un bras avec haltère. À l’inverse, la largeur des haltères réglables (aussi bien PowerBlock que Toorx/Bowflex/Mach7/FitnessTech/Sporteq/Atlas Fitness/Ultrasport/etc.) est contenue :

Haltère réglable Toorx, haltère réglable PowerBlock, haltère Decathlon

Par conséquent, les haltères réglables se prêtent bien au rowing à un bras avec haltères et aux développés.

Inconvénients des haltères réglables

Exercices impossibles à réaliser

Une longueur d’haltère importante (supérieure à 40 cm) empêche l’exécution de plusieurs exercices, puisque l’haltère va vous toucher ou cogner contre le banc durant le mouvement. De mon expérience, les exercices concernés sont : le curl incliné avec haltères, le curl concentré avec haltère, le curl pupitre avec haltère prise marteau, le curl assis avec haltères, l’extension nuque avec haltère, l’extension triceps en travers avec haltère et l’oiseau avec haltères.

De sorte que, si les haltères réglables à molette sont idéaux pour les développés, les tirages, le squat gobelet et les fentes, il faudra quand même utiliser des haltères Decathlon classiques pour les autres exercices !

Quant à l’haltère réglable Powerblock, de par sa conception, il ne permet ni de réaliser le pullover avec haltère, ni le squat gobelet avec haltère.

Préhension moins agréable

Diamètre de la tige d’haltère plus élevé

Le diamètre de la tige d’un haltère Decathlon classique est parfaitement cylindrique, et mesure environ 9,5 cm. Cela permet une prise ferme et confortable, quel que soit l’exercice.

La tige d’un haltère réglable est par contre légèrement bombée, et son diamètre mesure environ 12,5 cm. Ces trois centimètres supplémentaires rendent la saisie de l’haltère légèrement plus difficile sur tous les exercices, sauf pour les développés (une prise légèrement plus épaisse est mécaniquement favorable aux mouvements de poussée).

Équilibre de l’haltère différent

Les haltères réglables n’ont pas le même équilibre qu’un haltère Decathlon classique.

Dans le cas d’un haltère réglable à molette, selon la charge ajustée, les lests sont éloignés de son centre de gravité, ce qui rend l’haltère moins agréable à manipuler :

Haltère réglable à molette Toorx MCR-40

Quant à l’haltère réglable PowerBlock, les deux lests de 1 kg situés sur le dessous de l’haltère, abaissent significativement le centre de gravité :

Haltère réglable PowerBlock

Par conséquent, quand vous tenez l’haltère réglable PowerBlock, le centre de gravité ne correspond plus au centre de la main. Cela n’a pas d’importance pour les développés et les tirages, mais est pénalisant pour les élévations, les curls et les extensions, car les muscles de l’avant-bras doivent fournir un effort supplémentaire pour maintenir un bon placement du poignet.

Prix élevé

Un haltère réglable, quelle que soit sa marque, coûte cher : environ 600 € la paire pour des haltères réglables d’environ 40 kg.

Les haltères réglables d’une vingtaine de kilos coûtent environ 300 €, mais auront une utilité limitée dès que vous aurez dépassé le niveau débutant en musculation.

Poids inexacts

Le poids indiqué sur les haltères réglables n’est pas toujours exact, quelle que soit la marque testée : PowerBlock, Toorx et Ultrasport. En vérifiant avec un pèse-personne basique, il y a des différences qui peuvent aller jusqu’à 2 kg entre le poids réel, et le poids supposé de l’haltère.

Ce n’est toutefois pas gênant dès lors que vous utilisez toujours le même type d’haltère pour un exercice donné.

Conclusion

Pendant cinq ans, je n’ai utilisé que des haltères réglables PowerBlock et une barre de 2 mètres. Tous les exercices avec haltères étaient donc réalisés avec le PowerBlock.

Aujourd’hui, j’utilise les haltères réglables à molette Toorx pour les développés, les tirages, le squat gobelet et les fentes, et des haltères Decathlon classiques de 28 cm pour tous les autres exercices.

Je n’utilise plus du tout les haltères réglables PowerBlock que je trouve à la longue trop stressants pour les poignets.

En dépit de leur prix élevé, les haltères réglables ne sont pas une panacée et n’ont pas que des avantages, mais ils sont pratiques pour certains exercices. Ils sont probablement à réserver aux « passionnés » et aux pratiquants intermédiaires et confirmés.