Accéder au contenu principal

Marche du fermier avec haltères

Marre de stagner ? Confus.e devant tous les “conseils” contradictoires sur youtube ?
Ne perdez plus votre temps et laissez-vous guider : Méthode complète de musculation à domicile. Prenez du muscle. Perdez du gras. Progressez plus vite. Satisfait ou remboursé.

Exécution

La marche du fermier avec haltères ou dumbbell farmer’s walk consiste simplement à marcher en tenant un haltère lourd dans chaque main :

Marche du fermier avec haltères

Marche du fermier avec haltères

Pour minimiser le risque de blessure au dos, on évitera les pas trop longs et on gardera le dos bien droit, avec les épaules plutôt en arrière et les abdominaux contractés.

Si votre dos s’arrondit durant l’exercice, arrêtez-le immédiatement.

Puisque l’objectif de l’exercice est le renforcement de la prise, on s’abstiendra évidemment d’utiliser des sangles de tirage.

Muscles ciblés

La marche du fermier avec haltères travaille principalement les muscles suivants :

  1. Fléchisseurs et extenseurs du poignet et des doigts
  2. Trapèze (principalement faisceau supérieur)
  3. Grand oblique
  4. Grand droit de l’abdomen

Intérêt

La marche du fermier avec haltères est un exercice complémentaire pour travailler la poigne (muscles fléchisseurs des doigts).

Dans les compétitions d’hommes forts, les athlètes font des marches du fermier sur une dizaine de mètres avec des haltères de plus de 120 kg chacune, mais on se gardera de tenter de les imiter.

Avec des poids [beaucoup] plus raisonnables (le même poids que celui que vous utilisez pour le rowing à un bras avec haltère par exemple) et une distance plus longue, la marche du fermier a un côté ludique et peut être pratiquée à la fin d’une séance de musculation.

Inspiration

Bill Kazmaier et Jón Páll Sigmarsson dans l’épreuve de la marche du fermier lors d’une compétition de l’Homme le plus fort au monde :

Bill Kazmaier et Jón Páll Sigmarsson à la marche du fermier